Établir une stratégie SEO, c’est un ensemble de mini-stratégies complexes, mais, toutes reliées les unes aux autres. L’une d’entre elles est particulièrement importante dans le but de mettre en avant certaines pages plus que d’autres : le maillage interne. A quoi ce dernier consiste-t-il ? Comment le développer ? Quels sont les avantages à en tirer ? Bref, faisons le point.

netlinking

Le maillage interne : ou comment relier vos pages entre-elles

Commençons donc par le commencement : la définition du maillage interne. Pour schématiser, nous pourrions dire qu’il s’agit du placement de liens sur vos différentes pages, vers d’autres pages de votre site. Par exemple, si vous écrivez un texte sur la présentation d’un produit pour une boutique en ligne, vous pouvez ajouter un lien interne (ou plusieurs !) envoyant directement vers un autre produit en relation.

Le placement de ces liens dans les articles n’est pas le seul moyen de réaliser un maillage interne. En effet, votre menu, votre footer (les liens en bas de page) ainsi que tous les autres liens internes présents sur votre site constituent le maillage interne. Si votre site internet ne dispose d’aucuns de ces liens, il est temps d’en ajouter, nous allons voir pourquoi.

Pourquoi travailler le maillage interne de son site ?

La première raison à travailler son maillage interne, qui devrait être la base de votre stratégie SEO, c’est d’en faire bénéficier l’internaute. En effet, lorsque ce dernier navigue sur votre site internet, il va toujours chercher d’autres informations à travers ce dernier. Si, par exemple, la page sur laquelle il arrive ne répond pas entièrement à ses interrogations, alors il risque de quitter votre site. En plaçant des liens internes, vous augmentez les chances qu’il reste afin de trouver d’autres informations complémentaires à ce qu’il cherche.

Le second point, c’est pour votre SEO. Ainsi, en plaçant, judicieusement des liens internes, vous montrez aux moteurs de recherche tels que Google que certaines de vos pages sont liées et qu’elles ont plus d’importance que d’autres. Par exemple, il existe une stratégie qui place une page web au centre des autres (de multiples pages qui disposent toute d’un même lien interne vers une page importante). L’objectif est alors simple : mettre en avant cette page centrale (appelée page mère) afin de la faire remonter dans les résultats des moteurs de recherche.

SEO Inconnu.

Comment intégrer le maillage interne dans sa stratégie SEO ?

En comprenant le fonctionnement du maillage interne, on s’aperçoit vite qu’il est essentiel de l’intégrer à sa stratégie SEO. Cependant, comment s’y prendre ? Vous pouvez suivre quelques règles assez simples sur vos liens internes :

  • Placez-les uniquement si c’est réellement nécessaire : évitez de mettre un lien juste pour mettre en avant une page. Non, faites-le si cela a un intérêt pour le lecteur.
  • Choisissez judicieusement vos liens, inutile d’en mettre par dizaines sur chaque page.
  • Écrivez une ancre adaptée au lien que vous placez, sans pour autant suroptimiser le lien. Donnez l’envie de cliquer à l’internaute, sans trop en faire.
  • N’hésitez pas à mettre des catégories dans votre maillage interne.
  • Retravaillez certains articles anciens pour y placer des liens vers les nouvelles pages afin de les mettre en avant.
  • Pensez à mettre souvent les pages qui fonctionnent bien, cela aide à entrer dans un cercle vertueux.
 

En appliquant ces quelques conseils, vous pourrez intégrer aisément le maillage interne dans votre stratégie SEO. Pour aller plus loin, et booster cette stratégie, vous pouvez aussi placer les liens qui sont en relation avec l’objectif final de votre stratégie. Cependant, il est presque inutile de le mentionner. En effet, vous vous rendrez rapidement compte que cela se fait naturellement : en voulant rendre service à l’internaute, vous mettrez ces liens par réflexe. Quoi qu’il en soit, rappelez-vous que le maillage interne est l’un des outils les plus efficaces pour orienter les internautes (et donc votre stratégie SEO) vers votre objectif principal.